20110722-115154.jpg

Yo!

Quelqu’un me posait une question hier et je me disais que ça vaudrait le coup d’y répondre plus largement. Ici même. Genre now ;P

Après un post’uto sur le mariage, il faut que je vous dise … Le Blanc … C’est très moche!

On s’entend, pas en tant que couleur, surtout sur une belle robe de soie, non, je parle du pigment maquillant.

Je continue en fait à répondre à la question du “comment choisir sa couleur/comment faire en sorte qu’elle m’aille bien?”. On avait commencé à y répondre dans LightBliss (pour celles qui n’ont pas révisé, hahaha, il faut d’abord choisir sa couleur en lumière du jour… Wokay?!); et bien la 2e chose à retenir est de prendre des teintes SANS BLANC.

Mais pourquoi pas donc?
1/ Parce que le blanc, est certes clair, mais il est surtout très TERNE. Le blanc est un pigment qui éteint la lumière et aplatît les couleurs auxquelles on le mélange. C’est un parfait tue-l’éclat.
C’est mon prof de sérigraphie qui me l’avait fait remarquer sur l’un de mes travaux :
“c’est quoi ce bleu layette?!
- bah je voulais un bleu ciel
- il est surtout ringos ton bleu. Utilise la blancheur de ta page et un bleu saturé mais appliqué en transparence par dessus”
Alors effectivement le résultat n’avait rien à voir car le bleu pour autant qu’il était clair, restait vibrant, vivant. La différence entre de la gouache et de l’aquarelle. Vous me suivez? C’est pour cela que j’aime le fluid embellisseur. Il n’y a pas de blanc dedans. C’est pour cela que je ne porte pas de fond de teint sur la totalité du visage. Nous en parlions encore en réunion avec le directeur de la communication scientifique de la marque xxx (je peux vraiment pas vous dire), aucun fond de teint ne sait recréer la luminosité d’une peau parfaite. ‘tension, je ne dis pas que le fdt c’est mal mais toutes les femmes n’en n’ont pas réellement besoin sur tout le visage. Pour beaucoup, il suffit de masquer quelques éléments pour que tout le teint paraisse resplendissant. (et là je répond à nombre d’entre vous sur le pourquoi de mon joli teint= j’utilise la luminosité naturelle de la peau et camoufle les parties qui n’en n’ont pas/plus). Finalement sur du teint, les teintes denses (je pense aux blushs, enlumineurs, tint) se révèlent de très bonnes alliées.

C’est là, seulement, que j’en arrive là:
2/ bah oui parce que les teintes qui paraissent denses sont souvent transparentes. Le blanc c’est OPAQUE. Qui dit opaque, dit effet plâtre. Et ON N’EST PAS LA POUR RAVALER DES FAÇADES!!!! On pourrait continuer sur le teint mais n’en faisons rien. Avoir du blanc dans votre OAP ou votre RAL, présente le risque de couvrir la peau en dessous, et donc de créer des fausses notes avec le reste du visage. Alors un beige terne ET pas raccord sur la bouche, j’interdis quiconque d’appeler ça un Nude!

Pour rappel, la question à laquelle nous continuons de répondre est celle du bon choix de teinte. Si tu prends une teinte sans pigment blanc, qu’elle est transparente, la couleur de ta peau transparait en dessous, comme ma page sous la sérigraphie. Ce que l’on voit au final est donc un mélange de ta carnation et de la teinte appliquée. Pas de fausse note possible. BANCO!!

J’en profite pour faire mon “ACTIVISTE”: aucun(e) d’entre vous n’a la peau blanche, comparez simplement avec la première feuille A4 qui vous passe sous la main. La clarté de la peau vient d’une faible quantité de mélanine et non de la présence d’un pigment blanc. Donc c’est pas parce que la teinte du makeup est blanchie qu’elle vous ressemble d’avantage. Quant aux peaux foncées, une once de blanc et l’on devient… Gris! Parfait!
Je continuerai une autre fois sur ce caractère activiste. Il y a beaucoup de choses à dire sur le lien entre blanc et beauté non? (cf la photo)

Alors faut-il toujours éviter le blanc? Évidemment non. Dans les gâteaux par exemple…. HAhAHaaaa!
Nan, je rigole, disons que c tres beau en photo, ou si vous êtes actrice de Kabuki… Mais dans la vie, je le conseille d’abord en effet (nacres), en touche (et encore dans les cheveux). Vous pourrez lorsque vous serez à l’aise utiliser des bons gros pastels ou du fuchsia blanchi (=fluos mais ce sera une autre étape, celle sûrement ou vous ne vous poserez plus la question du “bien aller”.

Ahhh pfff, c’était superLong non?

Plein de bisous!