Istanbul me fait fantasmer depuis très très longtemps. Je voulais déambuler, respirer le Bosphore, voir de mes yeux la Mosquée Bleue et vivre l’effervescence dont tout le monde parle. C’est tout de même intriguant tout ça.

Bom’bé je n’ai pas été déçue! La ville est tout simplement magique et les gens… Comment dire?! On nous laissait les places assises dans le métro, vous voyez ce que je veux dire? Qu’il s’agisse de n’importe qui dans la rue, des français résidant lá-bas depuis des années, les gens paraissent heureux et fous de leur ville. Des tonnes de projets en cours, de réalisations possibles. pos-si-bleu! moi qui me pose toujours plein de questions, ça m’a donné un coup de fouet, tiens!
Et puis, ça m’a plu d’être dans un lieu musulman avec des mosquées, des églises et des synagogues en paix, de croiser des femmes voilées ou en mini jupes sans que personne ne se retourne pour dire : “toutes les civilisations ne se valent pas”. Que c’est inspirant!
J’ai aimé le raffinement extrême des mosaïques, des soies, comme des étalages d’épices (franchement, je n’en avais jamais vu d’aussi beau). Nous avons vu Istanbul au soleil, sous la pluie et sous la neige. C’était dingo. Et gai! Je n’ai pas tout vu, ce qui me laisse l’occasion de revenir… vite!
Je reste parfaitement subjuguée par l’énergie de cette ville. Wahou!

Nous préparons un petit film pour plus tard. Je vous laisse pour l’instant avec des rythmes et des couleurs qui m’ont bien plu. Enjoy!