L’autre jour, la directrice de XXX me dit “comment tu les mets tes soins toi? tu trouves pas qu’on est tellement pressées dans nos vies qu’on applique nos soins… beh oui on les applique parce qu’il le faut bien hein, mais alors on les applique si rapidement et avec tellement peu de douceur … c’est pas possible!” Je crois qu’elle a super raison. Chez Khiel’s d’ailleurs, ils vous disent carrément que leur produit Midnight Recovery ne fonctionne pas si tu le poses normalement, il faut carrément poser le produit par petites pressions avec les paumes de la main. T’es obligé de prendre ton temps. et rien que ça c’est pas mal.

De mon côté, je me masse beaucoup le soir avec mon huile démaq. Mais parfois, je suis tellement pressée. tellement fatiguée. Je me surprends à masser très fort et vite, comme en accéléré de type “AAAH MOI LE LIT DANS MOINS DE 3MIN”. hahahah, ça ressemble d’avantage à de la friction/claque/détirement etc. et ça N’EST PAS BON! N’est carrément un contre-sens. Le soin pour moi doit 1/ faire du bien à peau (pas le contraire) 2/ te reconnecter avec toi-même. Vous n’êtes pas d’accord?

Ma mère me dit qu’il faut chercher la fluidité en toute chose. la vie, ça doit ressembler à une rivière qui coule. sans obstacle ni précipitation. elle coule. tout simplement.

Alors j’essaie parfois de ne pas être pressée. Et le lit, il me verra 10 minutes plus tard. épicétout comme dirait un copain! L’autre soir, au lieu de ranger la cuisine, je me suis même allumée cette merveilleuse bougie de chez Diptyque. Le 34 réunit les odeurs si spécifiques à la boutique historique de Saint Germain. je trouve ça tellement beau de créer une bougie qui sent …un lieu. il faudrait lancer une marque qui ferait que ça : recréer des odeurs de lieux qui nous sont chers. mais je m’égare. Donc j’allume mon 34, dans son joli pot de biscuit blanc, et ça fait … ssshhhhhh. merveille. et je regarde mes plantes. le soleil infuse ses derniers rayons par la fenêtre. Tout est fluide et parfumé autour de moi. Et … c’est bien.