En sortant de réunion vendredi, je trouvais la lumière absolument étrange. Des micro-vibrations terriblement enveloppantes et… sombres. en levant le nez, j’ai vu le ciel inondé de nuages fluorescents. Anne me parlait, mais je n’entendais rien “ah oui… oui. oui.”. ça n’a duré que quelques minutes. Le temps d’arriver au métro et le soleil s’était déjà couché. J’ai reçu l’autre jour le message d’un lecteur qui n’arrivait pas à prendre en photo la beauté des couchers de soleil. Je lui avais répondu : peut être est ce déjà assez beau de les avoir vus? mille baisers