Depuis le temps que je vous parle de Christophe Robin! Quel honneur. J’aime évidemment infiniment son approche douce et libre de la beauté et des couleurs. Ce retour inconscient à l’enfance. on avait déjà parlé de ce proverbe arabe que mon prof ne manquait jamais de nous rappeler “il y a deux choses à jamais gravées dans notre mémoire : le regard de notre mère et les couleurs de notre pays.” Je suis d’ailleurs assez certaine qu’il n’y a pas que le rapport à la couleur qui trouve sa source dans son anecdote et que l’ambiance même de son salon ressemble en “décalé” à celui de sa mère accueillant ses copines.
Continuons sur ce que j’aime chez Christophe. Cette envie de sublimer naturellement les femmes (et les hommes d’ailleurs) qui viennent s’en remettre à lui. Et ce noir sur les ongles, il n’a pas attendu Jared pour s’y mettre, ça 20 ans qu’il le porte, … yeehaaaa! Merci à lui pour le temps qu’il m’a accordé pour cette interview. Merci aussi pour tout le reste (ici et ici) ;p

et merci aussi au Buccinator, auteur de Love’s for Real que vous entendez dans la vidéo et qu’il a accepté de me prêter. <3

j’espère que ça vous a plu. baisers doux.