Mei san, j’aimerais que cela fasse comme si j’avais trempé le bout de mes doigts dans un bocal rempli de trésors dorés!” (tout ça en anglish, bien sûr).

“OKAY!”

 

 

Mei m’a alors sorti sa base de gel transparent, ses dizaines de boîtes à paillettes (il y en avait au moins 30 différentes), ses strass et “formes” métalliques. des petits cercles, des points, des carrés, des “donuts” (vous voyez sur l’annulaire?)… il est dingue ce résultat, non? j’adore! notamment le contraste entre l’or bling bling et la base totalement transparente (je vous en avais déjà parlé ici)

 

 

je me suis dit : on peut inventer tellement de choses pour les ongles. vais aller démarcher swarovski tiens! en fait, il n’y rien d’étonnant à ce que le nail art se développe tant ces dernières années. c’est le seul maquillage que l’on peut s’appliquer sans trop de contraintes légales (on pourra jamais autoriser le donut sur les yeux, ah ça c’est sûr) ET que l’on peut voir n’importe où, n’importe quand dans sa journée. contrairement au visage. quand on le regarde en journée c’est pour checker. c’est du contrôle. alors que les ongles, c’est vraiment un petit plaisir. furtif, mais véritable.

je vous laisse avec une mini vidéo prise sur place.

 

plein de bisous