et Paf le concombre géant sur ton écran. rien de tel pour commencer sa journée non? enfin, je dis ça, je dis rien… hahahah

Bon je sais que tout le monde a envie d’un tuto, moi y compris, mais moi là j’ai envie d’un concombre (non j’ai pas écrit ça) ni la face ni le temps pour en produire un. mais ça va venir. alors, pour embellir votre weekend malgré tout, je vous livre une de mes recettes préférées, et qui fait en sorte que toute la conversation autour de la table puisse se réduire à “hum” “huummm”, “HUUUUMMMM” pendant… pendant… bah pendant le temps que ça dure! hahahah

 

Donc, il faut compter 1 concombre pour 2 (ça non plus j’ai pas pu écrire ça)(c’est pas mon genre).

tu coupes dans la longueur, tu évides les pépins, coupe ensuite en quiconce et laisse le tout dans du gros sel (plein de GROS sel). tu laisses env. 1h.

et là ça se voit pas, mais c’est la partie la plus longue de la préparation du concombre. le gros sel a absorbé le jus, ne laissant que le croquant de la matière, mais pour qu’elle soit mangeable, il faut la rincer. la matière. tu rinces donc à la main en faisant dégorger le concombre. dans le bol d’eau, les lamelles vont glisser entre vos doigts comme des petits poissons. si! enfin tu parfais le tout en essorant les lamelles par poignée dans un torchon. il faut répéter cette opération 4-5 fois pour que le concombre reste tout juste salé. après promis, c’est le multi orgasme ga-ran-ti! TADA comme dirait l’autre :

… mouais, enfin pas encore tout à fait. un petit tas de concombre tout rabougri, ça fait pas encore son effet. donc, tu le dé-ratatines et prépares la suite de la salade. d’abord avec des crevettes tout juste bouillies (rose et vert c’est toujours ça de pris ;p). quelques brins de coriandre, quelques grains de sésame dorés à la poêle, et surtout une vinaigrette un peu spéciale. pas de sel, car le concombre sera déjà salé, tout juste un filet de vinaigre de xeres ou blanc, une huile de colzac et quelques gouttes d’huile de sésame.

 

 

 

 

et là je t’assure, je sais je suis grave de chez grave, mais je t’assure que c’est hum, hUummm, HUUUUMMMMM!

Wanna try?!