Marine Vacth dans Jeune et Jolie

Ouais, ouais, ouais! Comme vous le voyez, je suis toujours aussi réactive sur l’actu. Mais pourquoi pas prendre du recul, ha? pour vous dire que Marine Vacth dans Jeune et Jolie, c’était tout de même quelque chose. et pour vous dire aussi que je remercie le cinéma de nous proposer une telle mise en beauté. Aux antipodes de la Corée, j’ai adoré les cernes et la peau nue du personnage. Alors bien entendu, elle est belle comme c’est pas poss Marine, mais justement, c’est la nudité de sa peau, parfois accompagnée d’un simple rouge, c’est ça qui jette le trouble. Elle aurait été naze toute parfaite de concealor. On a déjà parlé du cas du cerne avec 2 beauty portraits. Au tout début avec Sophie, et ses inoubliables yeux de Panda, puis avec la chiquissime Marie, d’une chic fille. La première, totalement lunaire, hahaha, nous disait qu’elle trouvait son visage tellement jeune qu’il lui fallait ses cernes pour le twister d’un peu d’”agressivité”. La seconde, que d’avoir vu la première, lui avait fait lâcher prise sur les paquets de blanco qu’elle se foutait sous les yeux, et que du coup ça se voyait beaucoup moins! les beautés! Je ne vous dis pas d’abandonner le Makeup, je vous montre juste d’autres manières de faire et de voir hein?!

Et d’ailleurs, je voulais vous montrer ça aussi :

 

Il s’agit d’un shooting de Robi Rodriguez paru dans le dernier Another Magazine. alors on a pas attendu la mode pour afficher sa tâche de vin… Jean Luc Reichman l’avait déjà fait! mais je remercie la mode de l’inscrire dans une quête de beauté. Alors, je ne sais pas ce qui est plus difficile : se parfaire sous pression, se corriger, cacher ou s’accepter. que c’est dur de s’accepter! mais je trouve ça beau de ne pas avoir honte. je trouve ça beau la présence pure. Alors oui, nous sommes dans une société assez égotique, avec les travers que ça représente mais putain, il y a du bon aussi à se dire que la beauté n’a de sens que dans la mesure où elle me nourrit moi, moi, moi, moi, MOI! et les autres, on s’en fout. ou bien mieux : les autres, ils nous aiment (comment ça je me répète?!). en tout cas, on leur donne la possibilité de nous aimer vraiment, si l’on se montre vraiment. (ça me fait penser à un copain à Shanghai qui me disait que ses amis organisaient leurs dates dans des lieux où l’on ne pouvait pas trop se maquiller, type piscine etc, pour être sûre de la fille qu’ils allaient rencontrer… hahahah).

j’en profite pour vous remercier pour votre bienveillance, votre sensibilité, votre intelligence. les commentaires sur le dernier post m’ont beaucoup émue. lili aussi!

bon alors, on fait quoi?