Je suis une autre. Lisa Roze m’a demandée de poser pour elle. Après Vanessa Paradis, M, hum… HUM!

J’arrive chez elle.
Frederic Barat m’a coiffée tant et si bien que je suis une sorte de Mireille Mathieu de l’espace. Je sais pas exactement ce qu’il lui ai passe par la tête. Mais ça me plait bien. Dariia, la maquilleuse, elle trouve que ma peau boit les couleurs. Rien n’y tient. Mince. Je dois tellement les aimer les couleurs, que je les bois. Me voilà bien. Elle passe beaucoup de temps sur ma bouche, mélange les nuances, matifie, contoure…

 

 

Le grand ciel bleu me fait face sur le petit balcon de Lisa Roze. Y a pas idée d’avoir un si joli nom. Elle photographie “comme un dinosaure”, à l’argentique, en lumière naturelle. elle me dirige avec une main grande ouverte qui voyage devant mon visage pour l’orienter d’une manière ou d’une autre. “regarde loin”

Il fait froid “C’est con à dire, mais les modèles sont toujours plus belles quand il fait froid”. Comme je suis à moitié à poil, mais pas trop con, je enfile l’écharpe que la chic Marie a tricoté de ses mains. Rouge. Spotted #37.

En sortira une série de portraits, et de détails. elle m’a permis de publier ici ses 2 préférés. Merci Lisa Roze. en les recevant, les fichiers portaient un nom, peut être évocateur : 53723. je sais pas pour vous mais là je suis… dans un film.