alors comment ça va? dites moi un peu. cela fait tellement longtemps que je ne suis pas venue vous raconter des choses. il paraitrait même que je manque à certains. j’en suis désolée et en même temps ne m’en excuse pas. mes journées sont remplies de mille aventures, de beaucoup d’émotions et je dois me reposer un peu. vous me manquez, c’est sur, mais ce sentiment me plait aussi énormément, et je me rends compte que je n’ai pas de culpabilité par rapport à ça (la vie de bloggeuse qui bosse à côté, c’est parfois sur la tangente, et je veux bien éviter le burn out et me préserver). pour être tout à fait honnête ce silence m’a plu parce que je me sens libre et que je ne viens ici que pour de bonnes raisons. vous me manquez… “bien”.

pour revenir à cette vidéo, les images ont été prises il y a très longtemps, alors que je vous présentait la magnifique Zi, vous souvenez vous? ces images, je ne savais pas quoi en faire. elles étaient là, elles appartenait aussi au passé, je n’arrivais pas y toucher. la vie est bien faîte, il faut se faire confiance, un jour ça vient. et tout va bien. ça m’a plu de me replonger dedans, de leur donner un corps. de coudre ces morceaux de tissus de chanvre et d’indigo, patiemment réalisés à la main. Sapa, mais quelle merveille. je suis juste comme cet enfant qui regarde le paysage et sais la chance qu’il a : la pluie, les rizières étagées, les enfants, les grands, tout était beau. c’est loin mais je peux dire que c’était bien.

aussi pour vous souhaiter une très très belle année du cheval. on nous promet beaucoup de mouvement, de fougue, de tremblements… tâchons de rester du bon côté. de prendre soin de nous, et des autres. d’éviter les cons aussi. et cette année, vous savez quoi, c’est l’année du Vietnam en France. je sais pas trop en quoi ça consistera, à part prendre ses billets mais… c’est pas génial dîtes?

je embrasse avec passion! et vous dis à très vite!

Ryuichi Sakamoto – Forbidden Colors