et bam! j’adore à peu près tout ce que Rachel nous raconte. et puis quelle douceur, quelle générosité. Lors de notre séance de shooting, où nous l’avons juste sublimée puis complètement transformée, Rachel m’a aussi raconté son parcours, depuis son Australie natale, sa rencontre avec Martin Solveig qui l’a amenée ici. la difficulté parfois devant la rudesse parisienne. elle se sentait tellement naïve… les parisiens sont des cons! hahaha. J’ai beaucoup aimé son ouverture et son authenticité. et vous “are you the fuck who you are?!”

Rachel Claudio – Thrill of the games