c’est moi où on n’a pas mangé viet depuis très très longtemps? voici une recette toute simple pour attendre l’été en couleurs.

pour 4 personnes : tu prends une mangue (ça marche en mûre comme en plus vert). tu coupes en quinconce, de telle manière à ce que chaque morceau puisse rentrer direct en bouche, sans jamais vraiment avoir la même forme. parce que la mangue c’est délicieux mais ça peut aussi être monotone.

jusque là plus facile, tu meurs (et tu manges pas).

 

là ohhhhh, ça se complique grave : car tu dois dégoter du basilic viet (certains disent thai)(je vois pas pourquoi). c’est très simple, ça sent très fort l’anis. la folie. si jamais tu le trouves, t’as plus qu’à laver et garder uniquement les feuilles. tu peux couper en 2-3.

Enfin, tu prends une pièce de boeuf hyper tendre. pour les parisiens, la meilleure adresse c’est bien évidemment le Paris Store de Belleville. tu éminces, ajoutes de l’huile, de l’ail et un peu de poivre.

Et “datssit” comme disent les canadiens.

 

 

 

ça va, vous suivez toujours? parce que là ça devient très très dur : il faut chauffer sa poêle un max et faire sauter le boeuf MAIS à peine (perso je mets la masse sur le feu et laisse grillotter que d’un côté, sans tourner). la viande doit être chaude mais pas cuite de partout… Haaaaannnn naaaannnn trop dur-reuu!

enfin tu prépares ton nuoc mum. ca fait cent fois que je vous donne la recette ;p ici ou ici (nuoc mum pur + citron + sucre + eau)(et si tu veux + ail + piment + carotte + ta mère)(je veux juste savoir qui suit encore).

et voilà la tada! très beau weekend à tous. je vous love d’amour.