Diary

la playlist impulSON #3 de CQFDa

Encore merci pour tous vos commentaires sur Ramires2. Et voici, pour vous remercier, le mois de Juillet arrivé! et avec lui sa nouvelle playlist créée par CQFDa bien sûr! avec Guillaume, on s’est dit que ce serait bien de leur donner un petit nom. il a trouvé impulSON, qu’en pensez vous? pas mal non? alors ça déchire toujours autant, avec une remix de Steevie Wonder pour commencer, un duo de Taylor et Bobby Mac Ferrin au milieu et du Lauryn Hill pour finir! je suis super contente de pouvoir me mettre ca dans les oreilles et de vous le faire partager pour vos matinées à prendre soin de vous. et plus si affinité!

et vous savez quoi? les deux premières playlists sont en free DL avec la tracklist et tout!

impulSON #1 du mois de Mai

impulSON #2 du mois de Juin

belle journée! xoxo

Réaliser : ma série vidéo pour David Mallett

Aïe aïe aïe. Je suis tellement émue.

David et moi nous sommes rencontrés, non pas à la soirée nose ;p (même si c’est vrai qu’il ne m’avait jamais coiffée avant)(d’ailleurs merci pour vos commentaires). je l’ai rencontré il y a quelques mois grâce à Etienne et Rishi. L’idée avait germé au salon qu’il fallait ouvrir les portes de cet hôtel très particulier, montrer les savoirs faires, les gens qui y passent. leur beauté.

Chose rare et délicieuse, j’ai eu carte blanche, et cette vidéo signe le début d’une série que j’espère longue. priez pour moi les amis. priez!
je ne voulais pas du tutoriel classique, je voulais des vidéos qui parlent de beauté. Tout simplement. Les coiffeurs, les lieux, les détails, la musique, les gestuelles… les cheveux, bien sûr. Que tout soit beau. Alors vous allez me dire, avec Etienne, Rishi, Natasha, le salon, sa déco incroyable etc. j’avais de la matière et…. vous n’avez pas tord! disons que je voulais que ce soit beau, mais je voulais surtout que ce soit vivant. que l’on voit des vraies personnes, des regards, de la concentration, des rires… pas seulement de belles images. du vivant… qui ferait rêver. et je suis fière parce que… je crois y être parvenue.

à vrai dire, il y a un an, je n’imaginais même pas rentrer un jour dans ce salon. je m’en fous que les “puissants” viennent faire appel à moi. enfin non je ne m’en fous pas, ça me donne de la satisfaction évidemment, de la confiance. Mais ce qui me touche bien d’avantage, c’est que David dont j’estime tant le travail et la sensibilité m’accorde ce crédit, cette confiance. ça oui, rhalala oui, ça me fait quelque chose.

et puis cerise sur le gateau, Vogue.fr a aimé la vidéo et la mise en exclu sur son site pendant 2 semaines. JE VOUS JURE MARIE THERESE! et là, j’ai bien mis 3 heures avant d’oser la regarder! je veux dire : je la connais par coeur cette vidéo mais ça m’a mis une claque de la voir comme ça. je l’ai tournée avec ma petite caméra, en train de courir en talons dans le salon (je voulais pas être trop petite par rapport aux modèles!), je l’ai montée toute seule sur mon ordi, tard dans mes nuits printanières… ce que je fais est tellement artisanal! et quand je le livre ici, je me rends compte que je reste dans un cocon, un cocon ouvert sur le monde mais un petit chez moi tout de même! voir mon travail ailleurs, qui plus est sur Vogue.fr, ça m’a tuée!!!!

merci pour cette confiance. gros, gros big up à Etienne et Rishi, à Ralph et David. à la superbe Natasha Andrews. à Jésabel de Hijacked dont la voix m’a transportée (j’ai découvert ce groupe grâce à Guillaume Biau, fondateur du mellotron et la chanson Forever peut être DL gratuitement ici). bravo et merci!

AAAHHHHH ça vibre de partout! bon vendredi, n’oubliez pas de prier… je vous embrasse très très tendrement

I am sexy?… No!

hellllooooowwww! comment ca va bien?! semaine dernière ma boutique chérie Nose a eu 2 ans. on a fêté ça comme il se devait… EN SE FAISANT COIFFER!!!! hahaha. alors Rishi était sur le point de me faire une tresse d’amour quand David Mallett himself lui a dit “c’est pour moi”. il me regardait et avait une idée très précise en tête : Jeanne d’Arc! ça lui a pris 10 minutes à peine. tout le monde me regardait et grosso modo, les filles trouvaient ça génial, les mecs… un peu moins.

je le voyais tourniquoter ma mèche platine sans savoir à quelle sauce j’étais mangée.

“but… Will i look sexy?!!” et sans plus attendre, je vous donne sa réponse : -No!” (D’OU LE TITRE!!!!)(hahaha)(vous me suivez?!)
il me dit, c’est une coiffure pour créer un look Strong, en soirée, mais c’est pas sexy.

…Mais David!… je sers un mec quand alors si je suis pas sexy?!

En me regardant, je me suis pas reconnue (nan mais c’teu transformation!), puis j’étais surprise, puis envoûtée. c’était tellement PAS SEXY MAIS… TELLEMENT STRONG! j’ai finalement adoré! je me suis dit, c’est vrai après tout, pourquoi être toujours sexy? ne peut on pas de temps à autre s’offrir juste un style? une gueule? quelque chose d’autre?

Et ça m’a fait penser à un post de Fred sur le sexy : ici. grosso modo, il parlait de France, sa super assistante, qu’il trouvait trop sexy avec des cheveux bouclés, weubel’ weubel’, et un jour pour tester, il lui lisse la tignasse. il la trouve boring mais elle, elle revient en lui disant, “les mecs adorent”. je m’étais fendue d’un commentaire disant que j’avais beaucoup de copines aux cheveux crépues qui me racontaient la même chose. et je me disais “LES hommes, LES hommes”, on s’en carre pas “DES” hommes?! il en suffit d’un. d’un seul non? plaire “AUX” hommes, c’est pas important si? je pense que le cheveux weubel pour “LES” hommes, expriment un manque de tenue, de lissage justement (Fred le montre bien dans l’exemple de Julia Robert dans Pretty Woman); ça peut inconsciemment se décrypter comme (sexuellement) agressif pour “LES” hommes. D’une manière plastiquement opposée mais conceptuellement très proche, le simili bol Jeanne d’Arc, peut aussi exprimer une trop grande liberté, d’esprit en tout cas, pour beaucoup de “LES” hommes. trop weubelles les meuffes pour plaire à “LES” hommes.

plaire, plaire, oui, mais se plaire à soi surtout. et puis, éventuellement, le mec que ça attirera, sera attiré par la “bonne” personne, pas par celle qui aura voulu plaire à “LES” hommes. allez, bouclettes ou bol, ou toute autre chose, faîtes vous plaiz chères femmes!

je vous embrasse très fort!

Les promeneurs de Tenerife

la semaine n’est pas finie mais c’est comme si car je m’envole demain pour Copenhague. Ces images ont été prises lors d’une promenade à Ténérife. les 4 générations réunies. comme vous pouvez le voir mini-Mémé s’est remise à marcher, à vivre des émotions, à les partager. on ne l’entend là mais elle parle aussi pas mal! des liens se construisent avec les enfants, ils mutent avec moi aussi, c’est marrant parce que je sens des géométries variables, des prises de distance, du décollement, puis des retours en câlin. de la souplesse. de la famille… comme un organisme vivant.

j’espère vous avoir fait voyager un peu. mille bises à vous!

Mia Doi Todd : Summer Lover

Je respire donc je suis : j’ai testé la méthode MBSR

“Allez viens ma fille, on s’inscrit” j’avais dit oui pour faire plaisir à ma mère. et puis en fait… évidemment, je l’ai fait pour moi!

 

QUOI?

MBSR ça veut dire Mindfull Based Stress Reduction. Ma mère et moi avons donc participé à un stage qui s’est déroulé sur 8 semaines à raison de 2h30 chaque mardi soir, ainsi que des exercices à pratiquer au quotidien, dont une séance de 45min env. nous avons aussi fait une journée sans parole, à l’issue de laquelle j’ai pris ce selfie. il m’a fallu plusieurs heures pour redescendre de mon nuage. quelle expérience!

 

COMMENT?

être pleinement conscient, ça s’apprend. Le stage est soutenu par de multiple supports, écrits, exercices, poèmes, partage etc… il est surtout guidé par diverses séances de méditation (assise, debout, immobile, en mouvement….). la méditation MBSR nous invite à ressentir plus consciemment ce que le corps ressent, notamment via le souffle. la grosse révolution, c’est de sortir de la pensée. penser, quand on est stressé, n’est pas bon. d’une certaine manière, plus je pense… moins je suis! j’avais déjà suivi des cours de méditation mais ne comprenais pas; on me disait “faîtes le vide dans votre tête” et j’avais envie de dire “bah justement je vois pas comment”. et là, on apprend à le faire, et si une pensée revient, c’est juste normal, on peut juste le noter, et revenir à la méditation. tout se fait simplement, doucement et avec bienveillance. sans jugement.

 

POURQUOI?

C’est vrai, pourquoi méditer ou même être pleinement conscient? la méditation est une pratique dérivée du bouddhisme. les neurosciences se sont penchées sur le sujet de manière non religieuse car on a constaté que les moines pratiquant la méditation avaient des parties du cerveaux surdéveloppées par rapport à des cerveaux normaux. si je me souviens bien l’hypophyse, notamment responsable de la sécrétion d’une hormone anti-stress est hyper développée. on apprend donc que la pratique de la méditation permet de réduire efficacement le stress.

Des études ont aussi prouvé que l’on est plus heureux à faire des choses en pleine conscience, ne serait ce que se brosser les dents, qu’en rêvant à refaire le monde, quand bien même ce monde serait beau et parfait.

 

SUIS JE MOINS STRESSEE DEPUIS?

Alors je n’ai pas de leçon à donner sur le stress, car je suis plutôt à fleur de peau. plus qu’un agenda débilement trop plein auquel faire face, des clients de partout (c’est cool ça), des mails à n’en plus finir, le téléphone etc, je suis d’une nature hyper-sensible et donc sujette à beaucoup d’émotions. ce qui n’est pas toujours simples à gérer.

en même temps, ce stage m’a permis de “redescendre” plus vite. beaucoup plus vite. j’ai appris que je n’étais pas réduite à mes pensées, même si souvent, je peux m’y identifier. s’il y a un stress, qui chez moi se manifeste par des cogitations sans fin, je peux stopper la spirale, me raccrocher à mon souffle. qui lui est toujours là. quoiqu’il arrive, si mon cerveau flanche, il me reste mon corps. quoiqu’il arrive, je respire!

bref, pour vous dire que ce stage m’a énormément apporté. qu’effectivement, je n’arrive pas à me poser quotidiennement pour faire ma méditation de 45 minutes, mais que toutefois, j’en fais 3-4 fois par semaine et que surtout j’arrive, parfois, en dehors de ces séances “bloquées”, dans la vie normale, à développer une meilleure présence à l’instant présent.

De même, tous ces moments entre deux rdv, dans le métro, ou tout simplement à marcher, à faire à manger, et bien j’arrive, parfois, à méditer. je me suis rendue compte que ces moments étaient des moments habituellement remplies de pensées, mais que je ne produisais pas de Pensée, plutôt des ruminations, des to do sans fin que l’on se passe dans la tête, etc, voyez vous ce que je veux dire? eh bien ces moments que j’accordais inconsciemment à disons le, du stress, j’arrive maintenant à le dédier à de la pleine conscience. sentir le vent, les vêtements, le pied qui s’aplatit sur le sol, avoir un contact direct avec les choses me remplit d’avantage que tout ce qui pouvait se passer “là-haut”. D’une certaine manière, je me demandais comment j’allais, avec cette vie déjà trop pleine, pouvoir accorder du temps à la méditation. ce qui se passe est inverse puisque je “vis” d’avantage depuis que je médite. suis je claire?!

finalement, j’ai reçu ça comme un cadeau. un cadeau offert par ma mère, mais que je continue à me faire à moi-même, en prenant soin de moi, pour moi. je ressens oui, beaucoup de gratitude.

 

GOODIES

Inken, l’une des 2 personnes à délivrer le cours que j’ai suivi, nous a même fait un enregistrement de méditation guidée (nous en avons reçu 4 différentes pendant le stage pour faire nos médiation quotidiennes “at home”). c’est rien que pour nous. comme ça vous pourrez essayer. ça ne dure que 20 minutes mais je trouve ça super et l’en remercie de tout mon coeur. C’est par ici en bas de page! Essayez et vous me direz!

j’espère que cela vous a intéressé. j’ai mille choses à dire encore sur ce sujet mais peut être le ferais je en com.

je vous souhaite à tous une très très belle journée.

Ma platitinitude chez Christophe Robin

Je suis blonde depuis 6 mois et beaucoup m’ont demandé des tips. à vrai dire je n’en avais pas à partager, si ce n’est de faire des shampoings violets pour éviter le jaunissement ET un max de masques car mes cheveux sont désormais cramés. il va sans dire.
la semaine dernière, Christophe Robin m’a très gentiment invitée à son salon avec caméraman à la réception pour tout mettre en boîte (comme c’est pratique!). le verdict était sans appel : cheveux mi-fichus, mi-bourrés de silicones = veuch totalement asphyxiés.

je suis donc repartie avec une très lourde prescription de produits :
1/ la veille du shampoing, je mets désormais un pré-shampoing. all night long : l’Huile de Lavande répare en profondeur avant le lavage.

2/ pour le shampoing, j’en fais 2 : le premier est la mythique Crème Lavante de Citron. il faut prendre son temps car elle mousse peu et il faut donc l’émulsionner au fur et à mesure avec un filet d’eau. ça permet de méditer en même temps. j’y reviendrai ;p

3/ j’enchaine avec un Soin nuanceur violet : à la fois nourrissant et correcteur de couleur.

4/ je finis avec un Masque Régénérant à l’huile rare de figue de barbarie dont je vous avais déjà parlé

j’avoue que mon blond respirait bien d’avantage en sortant. il était très lumineux. plusieurs personnes de mon entourage m’ont même demandé si j’avais fait quelque chose. en quelque sorte oui. mes cheveux sont aussi tout légers tout en étant plus doux (les silicones des masques tendaient à les alourdir).

ah mais j’oubliais la nouveauté, allez, quand on aime, on compte pas! il s’agit d’un baume extra-ordinaire. hyper riche, et pour tout le coprs, le visage et les cheveux. j’adore cette idée de pouvoir m’en mettre partout. j’en mets sur mes pieds la nuit, sur mes pommettes le jour et groome mes cheveux avec. et en redemande entre temps (faudrait que je me trouve un petit pot pour le transporter avec moi)(ça sent divinement bon). Pour rappel tous les produits de Christophe Robin sont sans paraben, sans silicone et sans SLS. le baume est même fait à 99% d’ingrédients naturels.

sinon, je me demande si je vais garder ce blond très longtemps. je me sens brune à nouveau. on laisse passer l’été?

mille bises et… vive les bleus!

Michael Jackson : P.Y.T (Benny & Gain Dub)

Breath Confidential

Hahaha! Rien de tel qu’un peu d’intimité familiale au saut du lit pour parler de problèmes vraiment très importants! on avait déjà évoqué les boutons, vous souvenez-vous?

Alors on avait, hors famille, aussi déjà parlé du colon, via les désormais très fameux colomnic hydrations de Katrin. Cela dit, outre l’effet mega Lol, je n’avais pas compris à l’époque pourquoi c’était si important.

Voilà ce que ma mère, médecin nutri thérapeute dit à mon fiston. Alors, je vous préviens il y a des passages gores (c’est ma reum quoi). Vous pouvez vous arrêter là!

” Si Leo s’est brossé les dents mais qu il a mauvaise haleine tous les matins ou même dans la journée ça veut dire que ce n est  pas a cause de tes pauvres petites dents !

Je ne sais pas si tu as mange de la paella avec plein d’ail la veille …

En tous les cas ta mauvaise haleine vient de beaucoup plus loin c est a dire  ca vient de ton ventre la ou il y a un grand tuyau qu’on appelle l’intestin.

Là dedans il y a des gentils petits microbes qu’on appelle la flore intestinale qui sont la pour te protéger des mechants qui sont des bacteries et des virus qui arrivent de dehors avec la nourriture que tu manges.
Si tes gentilles bacteries ne sont pas assez nombreuses les autres mechantes vont faire plein de petits et vont etre plus nombreuses et c est la guerre!

Sais tu que la taille de ta paroi intestinale est aussi grande qu un terrain de tennis c est a dire 1000 metres carres !

Et elle est trouée comme une passoire parce que tu manges de la mauvaise nourriture trop grasse et trop sucree qui abime ton intestin.

Si tu oublies de mâcher c’est pire !
tu fais encore plus de trous parce que tes morceaux sont trop gros pour ton intestin.
Alors les microbes et les toxines vont passer par ces trous et c est la petarade dans ton petit ventre.
Tous les microbes vont se multiplier se battent entre elles et meurent aussi. Les cadavres des microbes sentent tres mauvais et qu est ce qu on sent ?

Leo qui pète !
D’en bas et d’en haut !
Il pète de la bouche berk!!

Alors si Léo veut avoir une bouche qui sent bon il doit manger aussi des fruits des légumes. Et surtout pas de viande Grasse pas trop de gâteaux.

En plus dans les gateaux  il y a des choses que ton intestin n’aime pas comme le Lait de vache Et la farine de blé.

Alors on va faire des gateaux avec une autre recette tout aussi bons ok.”

Vous pouvez lire ça à vos enfants et vous le repasser en boucle pour vous même. Pour votre info, il peut y avoir d’autres symptômes, comme les rhinites à répétition, les allergies, les migraines… mille trucs qui viennent en fait d’un dérèglement du colon. Watch out! Etant d’une culture vietnamienne, c’est assez facile pour nous depuis de manger sans lactose ni gluten. on prend des compléments alimentaires à gogo aussi. et ça va beaucoup mieux.

allez, je vous embrasse! vive l’hhhhhaaaaaaleine fraîche!

La Chiale part2.

Cannes 2014 – Prix du jury – Xavier Dolan pour Mommy

 

Merci infiniment pour vos commentaires sur la première partie de la Chiale. Je me suis évidemment demandé quoi ajouter dans ce deuxième chapitre qui n’ait été déjà merveilleusement bien décrit par vous. Je retiens beaucoup de “c’est bien de chialer, et puis… c’est pas si grave” et surtout le sublime “on ne voit bien qu’avec des yeux qui ont pleuré”. merci Akabé. je suis tellement d’accord avec ça. les pleureuses ont de la chance. certaines m’ont proposé de monter un club d’ailleurs, et je leur dis OUI! on pourrait commencer comme ça.

et puis hier, je pleure sur le résultat des élections et tombe sur ce discours incroyable de Xavier Dolan devant Jane Campion. nous avons déjà parlé des discours ici, et de Xavier Dolan ici. de sa jeunesse aussi. Je crois que chialer, ça n’est évidemment pas grave. même si cela m’interroge, ça n’est pas la question de la gravité qui m’intéresse. Il me semble que je ne me suis jamais sentie aussi bien, aussi entière, aussi pleine, que depuis que je pleure. moi qui aie toujours tant ri. et si fort.

Je crois que l’on chiale lorsque la réalité dépasse notre entendement. mais pas la vérité ni de nos chagrins, ni nos rêves justement. dans le cas présent : “aimer et être aimé en retour”. Xavier Dolan, les loulous de la Ramires crew (ils sont Vice Champions de France)(si)(ils sont invités à l’hotel de Ville pour montrer leurs talents à Madame Hidalgo)(si), me font croire en la jeunesse, et ajoutés à vous, me faîtes croire en moi. Bien sûr que je chiale. parce qu’enfin je vois, parce qu’aussi j’arrive à vous faire voir, et que ça me bouleverse. parce que ça dépasse mon entendement. que ce blog, qui devait simplement montrer des gens se faisant beaux, que ce blog me fait voir! et je vois grand, plus grand encore. et que je vais m’y tenir. que je m’y tiens déjà.

“je pense que tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais!” YEEHAAAA!

avec toute mon affection.

la Chiale part 1/…

Salut les choux,

Ça fait quelque temps que ce post me travaille sans vraiment trouver sa voie. Ses mots. Et puis, la semaine dernière j’ai pleuré sa mère. Donc sans savoir exactement à quoi ça va ressembler, je me lance. on verra bien.

Ça m’a prise par surprise et j’ai besoin d’analyser le truc. Avec vous.
Pour être tout à fait honnête, j’étais très “sûre” de la vidéo de Mr Ramires. Chose rarissime, je l’ai montée tout de suite après avoir filmé. J’ai adoré le faire. Je ressentais du plaisir, une forme de justesse. D’évidence. Ça arrive parfois. Pour autant, je ne m’attendais pas à recevoir tous vos commentaires. Toutes vos réactions. Ca se résume à beaucoup, beaucoup d’amour. Tant d’amour.

Alors je me suis demandée, pourquoi l’amour ferait-il pleurer? Pourquoi ça me fait pleurer? La réponse est dans la question n’est ce pas? il me semble que beaucoup d’entre vous voient de la bienveillance chez moi. un regard semblerait il. pourquoi ai je ce regard qui fait pleurer? voilà ce que j’ai trouvé comme début de réponse.
alors voilà, il me semble que j’ai développé ça justement parce que moi, je n’ai pas été… regardée comme ça. Il me semble que je n’ai pas été aimée, écoutée comme ça. du moins, et c’est important de le préciser, je ne l’ai pas ressenti.
Peut être, évidemment, est-ce ce que je que je cherche finalement. Ici. Dans ma vie. je vais plus loin; peut-être, évidemment, est-ce ce que vous cherchez vous finalement. ici. dans votre vie.
C’est très important ce que je réalise là. me concernant en tout cas.

En même temps, c’est un peu simpliste, parce que vos commentaires, ils étaient beaux, pas parce qu’ils parlaient de moi. mais parce qu’ils parlaient de l’Autre, parce qu’ils parlaient des enfants, d’un bel inconnu, Mr Ramires. de tout ce qui peut voyager, dans leurs regards justement. ça me fout en l’air de développer ça chez vous. de développer ces émotions. ça me dépasse. et je suis tellement heureuse. vous pouvez pas savoir.

Alors, pourquoi les émotions, même heureuses, font elles pleurer? pourquoi on rit pas? tout simplement. est ce forcément un chagrin? un chagrin qui aurait trouvé le moyen de s’exprimer? grâce à un peu de beauté justement? c’est peut être est-ce ça une émotion, un chagrin qui devient beau?

ou tout simplement… pleurer serait la concrétisation physique de ce débordement merveilleux qu’est l’émotion. je ne sais pas. dîtes moi. pourquoi pleure-t-on quand on est ému?

bon sinon, la vérité c’est que ça fait un an et demi que je chiale très régulièrement… HAHAHAH! la suite plus tard.

Modzik Hors Série Beauté : our baby is out!

Avec Anatole Amavi, boss de Modzik et notre bébé à deux couvertures dans les bras

Rhooooo, le Modzik dont je vous parlais est enfin sorti. nous l’avons découvert avec beaucoup d’émotion et de fierté (je crois que ça se voit un peu nan?). Vous pouvez pas savoir. Nous nous connaissons avec Anatole depuis assez longtemps, mais je me suis sentie très honorée qu’il me demande de collaborer sur son premier hors série beauté. Je pense être passée par toutes les couleurs du stress et de l’excitation, car faire poser des chanteurs, des chanteuses, les faire parler et porter de la beauté alors qu’ils sont en pleine tournée ou de passage furtif à Paris, n’était pas du tout gagné.
Je voulais des shootings très particuliers, un état d’esprit aussi. Que cela passe par de choses triviales mais aussi par des réflexions de fond sur la beauté, notamment comprendre l’articulation entre personne et personnage, problématique au coeur de la mise en beauté comme de l’artiste chanteur. Je voulais écrire aussi… Et bien sûr, je voulais filmer. je voulais plein de choses quoi!

ce projet est entièrement bi-média. si bien que dès la semaine prochaine, vous pourrez retrouver une itw vidéo d’artiste par jour (ouvré), et ce pendant presque un mois…

merci infiniment à Anatole parce que rare sont les personnes qui font confiance comme il l’a fait. je suis loin d’être bête, je n’avais pas peur du challenge. pour autant, je n’avais juste aucune expérience. zéro! je ne suis pas journaliste, encore moins rédac chef; cela fait simplement 10 ans que je ne bosse plus en équipe. ça m’a d’ailleurs tellement plu de le faire. et quelle équipe! je parle de l’équipe Modzik bien sûr (des canons!) mais aussi, pour chaque shooting, des photographes, maquilleurs, coiffeurs, stylistes, journalistes… aie aie aie, que de monde pour réaliser ces 130 pages! CENT TRENTE! merci aussi à ma stagiaire Julie. ma wonder woman sans qui cela, et bien d’autres choses d’ailleurs, n’aurait pas du tout été possible. (si vous saviez la pauvre, pour nos réunions, je lui donne parfois rdv dans… le métro!!!)(hahaha).

Courrez, courrez découvrir et soutenir ce projet entièrement indépendant (c’est pas Lagardère-style chez Modzik). vous pourrez retrouver notre mag dans les kiosques des grandes villes métropolitaines et très vite sur www.modzik.com. Vous n’avez qu’à choisir la couverture. vous connaissez la première avec Emilie Simon, voici la seconde avec la sublime Chloé Howl (on y revient semaine prochaine).

Photo Thomas Paquet, Makeup Megumi Itano, Coiffure Caroline Bufalini, stylisme Flora Zoutu

Et pour achever de vous convaincre, je vous laisse avec notre édito. ENJOY! (et courrez hein!)

Fard, peau, chevelure, barbe, tatouage, noir, blanc, iridescence, polychromie, symphonie, mousse, note, senteur, sillage !

Comment voient ils la beauté ? Comment se font-ils beaux? Est-ce important ? Vital ? ou plutôt dangereux pour un musicien, chanteur, de se poser la question ? Pour ce premier Modzik Hors Série Beauté exceptionnel, nous avons demandé à plus de 20 artistes de se pencher sur le sujet. Entretiens intimistes, rencontres créatives, ils ont accepté pour nous de se dénuder, de se transformer, de porter haut et fort les couleurs de la beauté. 

Monsieur Boy Georges lui-même nous ouvre ainsi les secrets de son vanity, Kelis nous parle de métissage, John de John et Jehn de sa prétendue laideur, Spleen de l’acceptation de soi, Chloé Howl du jeu, Emilie Simon du salon de coiffure de sa mère, Chrysta Bell d’un massage pas comme les autres… les héros que vous écoutez, qui vous font danser, rêver, vibrer sur scène, vont ici vous surprendre, vous émouvoir. Différemment. 

Nous partons aussi à la rencontre de nouvelles étoiles du maquillage, de grands noms de la parfumerie. Notre dossier tentera de nous faire comprendre l’articulation entre création de beauté visuelle et musicale. A travers des shootings inédits, nous découvrirons des images qui sentent bon… l’homme, de la mise en beauté et style qui tantôt vous sublime, tantôt vous transforme, des envies de peau “with an attitude”… mais encore, la playlist d’un makeup artist, le tutoriel d’une chanteuse… 

La beauté est universelle et sans même y prétendre, nous sommes fiers de mettre en avant des femmes, des hommes, de tous âges, de toutes origines, porteurs honnêtes et véritables de beauté mais qui pourtant, sont rarement montrés comme tel. 

Dans le fond, dans la forme, de manière triviale, de façon philosophique, en la portant, en la pensant, en l’incarnant, voici la beauté explorée avec singularité et musicalité !

Shall we beauty !

Anatole Amavi et Mai Hua

 

like a rooted princess

Photo Pauline Darley

Il ne suffit pas de grand chose pour se sentir comme une princesse. une attention. Une coiffe, posée comme une gentillesse. pour celles qui ne me suivent pas sur instgram, je viens juste de me redécolorer les racines, mais voulais, avant de vous montrer le résultat partager ces 2 photos de Pauline, prises en 2 minutes entre 2 shootings (modzik oui). C’est marrant comme je les trouve douces.malgré le noir de ces racines. c’est plutôt rock d’habitude, mais ce matin là, non. c’était tout doux.

Je vous parlerai bientôt du sacré coiffeur qui m’a fait ce chignon canon, Etienne Sekola du salon David Mallett. Ca s’est fait simplement. avec de la mousse pour plaquer les veuchs, puis un peu de crépage pour faire le bun (y a pas de chaussette ou de muffin caché dedans). enfin simplement… hahaha. bref, j’adore. Comme une princesse je vous dis!

mille bises

nb : ouais c’est encore tout bleu…

Me butterfly. Me Redac Chef pour Modzik Hors Série Beauté

Photo Boris Ovini, MU Eny Whitehead, Coiffure Fred Birault 

HAAAAAAAAA!!!!
Je sais même pas comment vous l’annoncer. Vous le partager. Ça fait tellement longtemps que j’y bosse sans pouvoir le faire!
Alors comment qu’on fait? Beh on le dit et puis c’est tout! : Anatole le boss de Modzik m’a confié la rédaction en chef d’un modzik hors série beauté. (Oui exactement comme le titre le laisse a penser…)

Ça fait 2 mois que l’on bosse comme des sourds (ça se dit ça?). Nous avons rendu les éléments a l’imprimeur hier. Ça sort le 12 avril en kiosque. 130 pages de beauté! 130!!! Il y aura de shootings et des itw dans tous les sens. Suis “on the rotules”.

Et en même temps super fière de vous présenter en teaser l’une de nos couvertures. Belle Émilie Simon!!!! Je voulais épouser le principe de son album, MUE, et la transformer. Je voulais de la couleur évidemment pour le faire. Elle qui pour le coup n’en porte pas. Elle s’est laissée convaincre et voilà le résultat.
Ça vous plait?!!!

Pour mon dernier post sur le bleu, quelqu’un m’a d’ailleurs laisse un commentaire “as tu vu la campagne dans le métro avec Émilie Simon. Ça m’a tout de suite fait penser a toi!”
Quel compliment!!!!

Pour vous faire patienter, nous vous invitons a participer a un concours pour gagner ce numéro spécial ainsi qu’un an d’abonnement a modzik. Ça s’appelle SELFIE WITH ÉMILIE. Tu instagram un portrait de toi avec la couv d’Émilie (soit dans le métro, soit pour les provinciaux avec l’écran de ton ordi sur mon post). Tu hashtag “modzikbeaute” “selfiewithemilie” et voilà!!!

J’en profite pour vous annoncer que Julie Buis et Lucien ont gagné le concours pour Air de Panache et recevrons très vite leur tresor!

Mille bises

J’ai hâte, hâte, tellement hâte. AAAAAHHHHHHHHHHH!

Chromatic Think

C’est la classe internationale sur l’hexagone, car me voici citée dans plein d’articles portant sur la couleur. #superfierté!

Merci encore à Lili Barbery Coulon du M, le Monde, Charlène Favry de l’Obsession et Sabine Maida de Grazia, pour leurs itw. ça me plait tellement de pouvoir réfléchir sur les tendances ou même plus largement sur des sujets de société en rapport avec la couleur. MERCI!

Outre mon intervention, je vous invite à courrir chercher le dernier M, le Monde avec un supplément beauté de toute beauté!

d’ici là, un peu de lecture donc. je n’ai pas trouvé celui du grazia, mais voici les 2 autres articles, plus celui que vous me réclamiez sur parole de mamans :

L’argument du Pigment de Lili Barbery Coulon

Fièvre Rose de Charlène Favry

Superbytimai dans Parole de Mamans

C’est l’occasion pour moi de tourner une page, avec une nouvelle couleur, le bleu du printemps parisien, clair et en même temps profond, énergisant, et que j’ai retrouvé dans les maquillages d’une makeup artiste incroyablement inspirante, Isamaya fFrench (on en reparle très très vite). bienvenue à mon spotted #38.

et mille bises à vous!

 

Timai par Alex Brunet pour Paulette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Veste Kenzo, Tasse Coeur Ardent Aurélie Dorard, assiette Desire,  lithographie originale Love de YSL, Newton, Elisabeth Peyton, Caravage, aimant Underground from London, bougie David Mallett


Hello à tous! vous me manquez les poulets, je suis trop contente de blogger ce matin! la semaine dernière, on m’a dit que j’étais sur le site d’Alex Brunet. je savais bien qu’il m’avait prise en photos (hahaha) pour Paulette, mais j’avoue, j’ai adoré découvrir le résultat sur son site.

Merci au magazine rien que pour ça et pour la très longue itw qui m’est accordée dans son dernier numéro Color Block. vous pouvez courir aller l’acheter, pas que pour moi d’ailleurs mais pour toute l’énergie qu’on peut y trouver. c’est top! j’apparais aussi dans Paroles de Maman si vous voulez tout savoir, avec un très bel article qui parle du blog. weuhou! merci infiniment!

alors, revenons à ces photos, parce que j’ai pas fait assez d’auto-promo je trouve qu’elles me ressemblent pas mal. et c’est finalement assez rare. vous me direz si vous voyez ce que je veux dire… #bordel. hahahaha. allez, je vous fais un tour guidé de plein de détails “de oim” chez oim.


table Lalinde Sentou, miroir coeur Marc Jacobs, Lip Pencil Nars, ruban Mokuba, Cartes de voeux by Lisa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

buffet bleu de ma grand mère, Huile solide de massage Arty Fragrance, masque en porcelaine renard Aurélie Dorard, petit chat content, vase multiple Frederique Garrigues, assiette libellule Astier Villatte, sceau en marbre du vietnam, vernis paillettes géantes bleues Uslu

 

Chemise en jean Kitsune, micro jupe à pois du vietnam, BO Alice Hubert, talons aiguilles Zanotti, canapé Coogee, ventilo portable Windy, skate en plastique Decathlon

 

quelques échantillons couleurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paniers plastiques du marché de Ben Than (HCMC), pull ajouré Pièces d’Anarchives, pantalon et baskets Kenzo, bracelet de Sapa, chaise calypso, cartes postales Sugimoto, Andy Warhol, poster Walton Ford, valise appartenant à mon père quand il est arrivé en France à 17 ans

je vous embrasse beaucoup, beaucoup! très belle semaine à vous!

Beauté, la routine… ou pas! sur le Elle.fr

Pour moi, c’est fini la routine! ce concept est mort! non? qu’il s’agisse de savon, de crème, de parfum ou de couleur, les choses changent de plus en plus suivant la saison, l’humeur les envies du moment.

allez voir mon itw pour le Elle.fr sur ma routine beauté (où je dis donc que j’en n’ai pas) et dîtes moi ce que vous en pensez.  merci pour cette itw!

mille bises et oui allez, dîtes ce que vous en pensez!