Recette

Ryan : did you say Hot Burgers?

Haaaaaaaaaaa! Fait chaud! Nan mais puisque je vous dis que j’ai de la chance dans ma vie !!!!! NAN MAIS RYAN… WHAT A BOMBASSE!!!!!

En même temps, désolée, je dois vous calmer tout de suite : Ryan est le chéri d’une amie new-yorkaise. PAS TOUCHE! il est mannequin (on s’en serait douté) notamment pour Ralph Lauren, et était de passage à Paris pour le boulot. on ne se connaissait pas mais les chéris de mes amies sont amis donc je l’invite à la maison (la bienvenue à Paris!). Là, il me dit “i can cook an american meal for you and the kids if you want” “well… OF COURSE JE WANT” j’ai trouvé ça génial. génial. tellement spontané!

En ouvrant la porte, j’ai eu comme un moment de “weuhou”. vous est il déjà arrivé d’ouvrir la porte à un mannequin de chez Ralph Lauren, les bras couverts de courses pour vous et de bonbons pour vos enfants, alors que vous ne le connaissez même pas?  beh.. c’est… weuhou! SUR-RE-A-LISSSS-TEUEUEUEUE. sans déconner, on n’est pas gâtés par ici? Alors du coup, je lui dis “et… euh… je peux te filmer?”

et puis cerise sur le gâteau, je n’ai jamais mangé d’aussi bons burgers. les enfants demandaient comment dire “délicieux” en anglais. c’était tellement top. parce qu’on rigole, on rigole (parfois les gens sont tellement hot, que ça fait rire)(tellement il est hot)(ça fait rire)(hahahaha). bref, on rigole, mais ça m’a beaucoup touché ce repas. tellement généreux. tellement gentil. vraiment, je suis une veinarde!

THANK YOU RYAN AND COME BACK WHENEVER YOU WANT!!!!

Hahahahah! didn’t i tell you i was lucky girl !!!! Ryan… SUCH A HOT GUY!

Still, i am sorry i have to calm you down : Ryan is my friend’s lover. do not touch. he is a model, indeed, notably for Ralph Lauren, and was coming to Paris for work. we did not know each other before but my friend’s Darlings are my friends so i invited him at home. Welcome to Paris! he then told me “i can cook an american meal for you and the kids if you want” “well… OF COURSE : ME WANT” i found that was awesome. so spontaneous.

When i opened the door, i had this weird moment. “wehou”. did you ever open the door to a Ralph Lauren’s model you never meet before, covered with bags that are plenty of food for you and candies for your kids? Euh… Uh… Weuhou! SUR-RE-A-LLLLLL isn’t it? aren’t we lucky in here?! so I catch the opportunity “and… euh.. may i film you?!”

Cherry on the cake, i ‘ve never eaten such good burgers. the kids were asking us how to says “delicious” in English. it was really sweet. because, i keep joking here. i can here you all launching (sometimes, people are so hot, that makes us laugh)(so hot)(laugh)(hahahah). yes, we laugh, but to be honest, i was also, mostly very touched by this moment. It was so generous, so simple, so gentle.

THANK YOU RYAN AND COME BACK WHENEVER YOU WANT!!!

Alors si les recettes vous intéressent ;p vous pourrez cliquer ici. Beau week-end à tous. soyez, hot, soyez gentil, et mangez bien!

Curtis Mayfield – Pusherman

(null)

Or, vert et brun : salade de mangue, au basilic viet et boeuf sauté

c’est moi où on n’a pas mangé viet depuis très très longtemps? voici une recette toute simple pour attendre l’été en couleurs.

pour 4 personnes : tu prends une mangue (ça marche en mûre comme en plus vert). tu coupes en quinconce, de telle manière à ce que chaque morceau puisse rentrer direct en bouche, sans jamais vraiment avoir la même forme. parce que la mangue c’est délicieux mais ça peut aussi être monotone.

jusque là plus facile, tu meurs (et tu manges pas).

 

là ohhhhh, ça se complique grave : car tu dois dégoter du basilic viet (certains disent thai)(je vois pas pourquoi). c’est très simple, ça sent très fort l’anis. la folie. si jamais tu le trouves, t’as plus qu’à laver et garder uniquement les feuilles. tu peux couper en 2-3.

Enfin, tu prends une pièce de boeuf hyper tendre. pour les parisiens, la meilleure adresse c’est bien évidemment le Paris Store de Belleville. tu éminces, ajoutes de l’huile, de l’ail et un peu de poivre.

Et “datssit” comme disent les canadiens.

 

 

 

ça va, vous suivez toujours? parce que là ça devient très très dur : il faut chauffer sa poêle un max et faire sauter le boeuf MAIS à peine (perso je mets la masse sur le feu et laisse grillotter que d’un côté, sans tourner). la viande doit être chaude mais pas cuite de partout… Haaaaannnn naaaannnn trop dur-reuu!

enfin tu prépares ton nuoc mum. ca fait cent fois que je vous donne la recette ;p ici ou ici (nuoc mum pur + citron + sucre + eau)(et si tu veux + ail + piment + carotte + ta mère)(je veux juste savoir qui suit encore).

et voilà la tada! très beau weekend à tous. je vous love d’amour.

un peu de concombre?

et Paf le concombre géant sur ton écran. rien de tel pour commencer sa journée non? enfin, je dis ça, je dis rien… hahahah

Bon je sais que tout le monde a envie d’un tuto, moi y compris, mais moi là j’ai envie d’un concombre (non j’ai pas écrit ça) ni la face ni le temps pour en produire un. mais ça va venir. alors, pour embellir votre weekend malgré tout, je vous livre une de mes recettes préférées, et qui fait en sorte que toute la conversation autour de la table puisse se réduire à “hum” “huummm”, “HUUUUMMMM” pendant… pendant… bah pendant le temps que ça dure! hahahah

 

Donc, il faut compter 1 concombre pour 2 (ça non plus j’ai pas pu écrire ça)(c’est pas mon genre).

tu coupes dans la longueur, tu évides les pépins, coupe ensuite en quiconce et laisse le tout dans du gros sel (plein de GROS sel). tu laisses env. 1h.

et là ça se voit pas, mais c’est la partie la plus longue de la préparation du concombre. le gros sel a absorbé le jus, ne laissant que le croquant de la matière, mais pour qu’elle soit mangeable, il faut la rincer. la matière. tu rinces donc à la main en faisant dégorger le concombre. dans le bol d’eau, les lamelles vont glisser entre vos doigts comme des petits poissons. si! enfin tu parfais le tout en essorant les lamelles par poignée dans un torchon. il faut répéter cette opération 4-5 fois pour que le concombre reste tout juste salé. après promis, c’est le multi orgasme ga-ran-ti! TADA comme dirait l’autre :

… mouais, enfin pas encore tout à fait. un petit tas de concombre tout rabougri, ça fait pas encore son effet. donc, tu le dé-ratatines et prépares la suite de la salade. d’abord avec des crevettes tout juste bouillies (rose et vert c’est toujours ça de pris ;p). quelques brins de coriandre, quelques grains de sésame dorés à la poêle, et surtout une vinaigrette un peu spéciale. pas de sel, car le concombre sera déjà salé, tout juste un filet de vinaigre de xeres ou blanc, une huile de colzac et quelques gouttes d’huile de sésame.

 

 

 

 

et là je t’assure, je sais je suis grave de chez grave, mais je t’assure que c’est hum, hUummm, HUUUUMMMMM!

Wanna try?!

An et son poulet citronnelle

ça vous a plu?!!! Sometimes, viet rocks! hahaha.

Ce qui est bien avec les viet, c’est que… il y en a partout! hahaha! et partout où il y a des Viet, la bonne bouffe n’est pas loin. n’est bon ça! J’ai rencontré An car nous avons un cousine en commun. Alors quand il a vu que je venais à NYC, il m’a appelée “Viens nous voir chez Bep!” Bep, ça veut dire la cuisine en vietnamien. notre lieu préféré. Alors après 10 ans de banque, An s’est dit qu’il pourrait changer de vie, lui donner un autre sens et ouvrir sa petite cuisine à Brooklyn. il a repéré un restau qui n’ouvrait pas le midi pour lui proposer de partager la cuisine. et voilà! depuis, An opère pour de nombreux événements hors le murs, notamment en collaboration avec le Moma. et je trouve ça formidable.

j’espère que cela vous a plu. ça faisait tellement longtemps que l’on avait pas parlé bouffe. Pour toute la fin de la recette à partir du vermicelle, vous pouvez vous reporter à celle du bobun et à mon petit point sur les herbes viet. hummmm.

Have a very nice Weekend! Encore merci… “cousin”!

le blog de Bep

EDIT : clic pour avoir la retranscription de la recette; encore merci à Isa qui l’a postée d’elle même dans les com’

Lire la suite

des Rouges, de l’Orange et un peu de Vert

mes petits chéris! ça fait tellement longtemps qu’on a pas fait de recette que j’ai l’impression de vous laisser crever la dalle!

Alors au printemps, j’ai une salade MEGA simple et qui régale l’assemblée à TOUS les coups. voyez voir : vous prenez par personne une demie orange, une demie tomate (rouge N°1), un peu d’oignon rouge (rouge n°2)(mais c’est seulement si vous aimez/pouvez hein) et pis c’est tout.

naaaaan ! évidemment, je ne vous laisse pas comme ça. car il y a une botte secrète. 2 même. la première c’est d’ajouter un peu de coriandre. déjà la saveur est sublime, mais en plus, ça vous fait sortir cet orange rouge de sa monotonie. un peu de vert et l’assiette est plus folle.

et puis botte secrète numéro 2 : vous remplacez la moutarde de la vinaigrette par de la purée de piment (rouge n°3) et c’est haaannnn…

les relous du goût puristes comme moi utiliseront du vinaigre de framboise et remplaceront aussi le sel par de la sauce soja. n’est pas bon le sel. n’est savoureux la sauce soja. hahaha

voilà donc ma nouvelle recette, qui j’en suis sûre, tombe comme une beunne nouvelle. allez, dîtes moi ouiiii (merci).

Elisabeth et son chocolat des Libertins

Oh mais quel régal! Elisabeth, son chocolat, son imaginaire, son verbe! Je l’ai rencontrée à un atelier organisé par Jean Paul Gaultier et me languissait de pouvoir la filmer. Historienne du parfum, créatrice de sa marque Arty Fragrance, elle m’a fait voyager dans le temps et les draps du marquis de Sade!

les chanceuses et leurs “fins” amants pourront profiter du chocolat des libertins, ce soir chez VIA VENETO à Versailles, en réservant le “dessert des amoureux”. Quant aux bougies et surtout la bougie de massage (il s’agit d’une huile parfumée et solidifiée et non d’une cire, qui fond et se tiédit lorsqu’on allume le mèche)(shhhhhhhh….. il me tarde de l’essayer), vous pouvez les trouver chez beauty lounge.

j’espère que ça vous a plu, très belle journée et soirée à vous! et vive l’amour!

Debussy : Les Parfums De La Nuit 

Mes Travers sur MaRécré

Photo Armelle Kergall avec du bleu partout

Joie, joie, joie d’avoir enfin rencontré Lili, journaliste au M, le Monde et bloggeuse du très beau blog MaRécréation. Ca fait genre 1 an qu’on doit se voir sans jamais y arriver. Elle m’a demandé de lui concocter une recette et quand je lui ai proposé des Travers de Porc au sésame, miel et citronnelle, guess what, bah on s’est vues!

Lili et Armelle sa photographe géniale (elle sont pas géniale ces photos?) ont débarqué à la maison et on a fait ça :

ça vous plaiiiiit?…

La recette de mes travers, d’autres photos géniales et l’article de Lili qui me fait rougir depuis hier sont ICI: enjoy!

Et encore merci Lili!

Mymy’s Pho

Allez, on change un peu, on va parler … de ma famille. hahaha. donc après le frère, voici ma cousine!

Je sais pas combien d’entre vous m’ont demandé une recette de PHO (P-H-O). Tada! Je suis heureuse aussi de pouvoir vous présenter ma cousine que j’aime d’amour et qui comme 100% des viet adoooore la cuisine viet. Certains la connaissent déjà car elle nous prépare de succulentes pâtisseries toutes les fins de mois à la Galerie Simone. Hum… Enjoy!
Ah oui, non avant, les musiques sont de mon ami franco-viet Buddy Sativa (qui a aussi réalisé le jingle du générique de mes tutos). Hay, double enjoy!

Alors ça vous?! Comme beaucoup de plats viet, c’est pas technique mais c’est long (il vaut d’ailleurs mieux faire le bouillon la veille) et il faut plein, plein d’ingrédients. sinon… n’est moins bon ;D

Cliquez pour avoir la liste à emmener chez le Tang Frères ou Paris Store du coin:

Lire la suite