Modzik Hors Série Beauté : our baby is out!

Avec Anatole Amavi, boss de Modzik et notre bébé à deux couvertures dans les bras

Rhooooo, le Modzik dont je vous parlais est enfin sorti. nous l’avons découvert avec beaucoup d’émotion et de fierté (je crois que ça se voit un peu nan?). Vous pouvez pas savoir. Nous nous connaissons avec Anatole depuis assez longtemps, mais je me suis sentie très honorée qu’il me demande de collaborer sur son premier hors série beauté. Je pense être passée par toutes les couleurs du stress et de l’excitation, car faire poser des chanteurs, des chanteuses, les faire parler et porter de la beauté alors qu’ils sont en pleine tournée ou de passage furtif à Paris, n’était pas du tout gagné.
Je voulais des shootings très particuliers, un état d’esprit aussi. Que cela passe par de choses triviales mais aussi par des réflexions de fond sur la beauté, notamment comprendre l’articulation entre personne et personnage, problématique au coeur de la mise en beauté comme de l’artiste chanteur. Je voulais écrire aussi… Et bien sûr, je voulais filmer. je voulais plein de choses quoi!

ce projet est entièrement bi-média. si bien que dès la semaine prochaine, vous pourrez retrouver une itw vidéo d’artiste par jour (ouvré), et ce pendant presque un mois…

merci infiniment à Anatole parce que rare sont les personnes qui font confiance comme il l’a fait. je suis loin d’être bête, je n’avais pas peur du challenge. pour autant, je n’avais juste aucune expérience. zéro! je ne suis pas journaliste, encore moins rédac chef; cela fait simplement 10 ans que je ne bosse plus en équipe. ça m’a d’ailleurs tellement plu de le faire. et quelle équipe! je parle de l’équipe Modzik bien sûr (des canons!) mais aussi, pour chaque shooting, des photographes, maquilleurs, coiffeurs, stylistes, journalistes… aie aie aie, que de monde pour réaliser ces 130 pages! CENT TRENTE! merci aussi à ma stagiaire Julie. ma wonder woman sans qui cela, et bien d’autres choses d’ailleurs, n’aurait pas du tout été possible. (si vous saviez la pauvre, pour nos réunions, je lui donne parfois rdv dans… le métro!!!)(hahaha).

Courrez, courrez découvrir et soutenir ce projet entièrement indépendant (c’est pas Lagardère-style chez Modzik). vous pourrez retrouver notre mag dans les kiosques des grandes villes métropolitaines et très vite sur www.modzik.com. Vous n’avez qu’à choisir la couverture. vous connaissez la première avec Emilie Simon, voici la seconde avec la sublime Chloé Howl (on y revient semaine prochaine).

Photo Thomas Paquet, Makeup Megumi Itano, Coiffure Caroline Bufalini, stylisme Flora Zoutu

Et pour achever de vous convaincre, je vous laisse avec notre édito. ENJOY! (et courrez hein!)

Fard, peau, chevelure, barbe, tatouage, noir, blanc, iridescence, polychromie, symphonie, mousse, note, senteur, sillage !

Comment voient ils la beauté ? Comment se font-ils beaux? Est-ce important ? Vital ? ou plutôt dangereux pour un musicien, chanteur, de se poser la question ? Pour ce premier Modzik Hors Série Beauté exceptionnel, nous avons demandé à plus de 20 artistes de se pencher sur le sujet. Entretiens intimistes, rencontres créatives, ils ont accepté pour nous de se dénuder, de se transformer, de porter haut et fort les couleurs de la beauté. 

Monsieur Boy Georges lui-même nous ouvre ainsi les secrets de son vanity, Kelis nous parle de métissage, John de John et Jehn de sa prétendue laideur, Spleen de l’acceptation de soi, Chloé Howl du jeu, Emilie Simon du salon de coiffure de sa mère, Chrysta Bell d’un massage pas comme les autres… les héros que vous écoutez, qui vous font danser, rêver, vibrer sur scène, vont ici vous surprendre, vous émouvoir. Différemment. 

Nous partons aussi à la rencontre de nouvelles étoiles du maquillage, de grands noms de la parfumerie. Notre dossier tentera de nous faire comprendre l’articulation entre création de beauté visuelle et musicale. A travers des shootings inédits, nous découvrirons des images qui sentent bon… l’homme, de la mise en beauté et style qui tantôt vous sublime, tantôt vous transforme, des envies de peau “with an attitude”… mais encore, la playlist d’un makeup artist, le tutoriel d’une chanteuse… 

La beauté est universelle et sans même y prétendre, nous sommes fiers de mettre en avant des femmes, des hommes, de tous âges, de toutes origines, porteurs honnêtes et véritables de beauté mais qui pourtant, sont rarement montrés comme tel. 

Dans le fond, dans la forme, de manière triviale, de façon philosophique, en la portant, en la pensant, en l’incarnant, voici la beauté explorée avec singularité et musicalité !

Shall we beauty !

Anatole Amavi et Mai Hua

 

Timai pour Séphora : le tuto qui décale!

PastelRock from Supertimai on Vimeo.

Hey yo!

Je suis très heureuse de vous présenter ce tutoriel commandé par Seu-pho-wa! Carte blanche m’a été donnée sur le thème du pastel, alors… Je me suis permise de m’amuser un peu. On a tout créé: l’image, le Makeup, le montage, la musique… Et les voix vous savez quoi? Elles sont de moi! Hahaha, c’est ma voix, si, si, siiii!
Bon alors le but était de donner une vision décalée du pastel. Pastel que l’on a vu et revu, dans des jardins, des macarons, des cupcakes… Je voulais un environnement moins cute, moins poseur peut être, plus vivant, plus gai, une musique un peu Tarantino, des voix joyeuses, un pull… Bleu fort! Yeah!
Je suis sûre que vous saurez vous le re-approprier sans étirer le bleu ciel jusqu’aux tempes! En revanche je compte sur vous pour faire monter le rose depuis les joues jusque sur vos nattes!!!

Ça vous plait? Plein de bises les beautés!

Etienne : brunch BaBy!

Quand il a ouvert la porte pour m’accueillir, je me suis dit “naaaan…. sans déconner Etienne… C’EST QUOI CE DECOLLETE, ETIENNE?!” Tu veux que j’arrache tout ou?!

Bon ensuite, j’ai vu la taille de la cuisine, ou plutôt sa configuration : compter un couloir de 80cm sur 3 mètres. Et je fais comment pour tourner “AUTOUR”?! “oups pardon, je me suis encore frottée contre toi” “ohlala, on serait pas collés serrés là!” … pffff, c’est trop dur ma vie, je vous assure.

Bref. donc Etienne, je l’ai rencontré parce que c’est le grand copain de Rishi. Vous vous rappelez de la bombasse aux 3 chignons? (bien sûr que vous vous rappelez)(#bave). Étienne, je vous en parlais aussi la semaine dernière car c’est l’auteur du chignon aux racines noires. Il est coiffeur chez David Mallett. mais va savoir pourquoi, il a préféré m’accueillir avec un brunch (et un décolleté). cela dit ça n’était pas une mauvaise idée, on s’est tellement régalés! et c’est trop beau un homme qui cuisine.

Blague à part, j’ai mis beaucoup de temps à monter cette vidéo. genre 5 mois. J’étais un peu troublée, je savais pas quoi raconter de cette rencontre et de la personnalité d’Etienne. Sur le choix de la musique notamment, du Franck Ocean aurait été top mais en répétition avec l’image, du piano, vachement beau mais peut être trop sentimental, un son plus hot (#rishi), han ça aurait été drôle mais je voulais pas un truc hystero, etc, etc. en fait, il me semble qu’Etienne porte un truc très beau et très complexe dans sa personnalité, à la fois douce et (très) musclée, extravagante et en même temps, retenue. vous me suivez?! Et puis la semaine dernière on m’a invitée au concert de Keziah Jones, c’était fou, assez magique même. Et ça m’a ramenée à ce moment précis qui débute la vidéo où Etienne chantonne Lunar… la boucle était bouclée!

Alors vous allez me poser la question… donc je vous réponds : l’autre jour, Etienne est passé à la maison et ça n’a pas loupé “bonjour monsieur t’a quoi aux yeux” la phrase sans virgule vous voyez? cash le Léo. CASH! il a répondu “des tâches de beauté”. j’ai trouvé ça trop beau. aussi.

pas vous? mille bises

like a rooted princess

Photo Pauline Darley

Il ne suffit pas de grand chose pour se sentir comme une princesse. une attention. Une coiffe, posée comme une gentillesse. pour celles qui ne me suivent pas sur instgram, je viens juste de me redécolorer les racines, mais voulais, avant de vous montrer le résultat partager ces 2 photos de Pauline, prises en 2 minutes entre 2 shootings (modzik oui). C’est marrant comme je les trouve douces.malgré le noir de ces racines. c’est plutôt rock d’habitude, mais ce matin là, non. c’était tout doux.

Je vous parlerai bientôt du sacré coiffeur qui m’a fait ce chignon canon, Etienne Sekola du salon David Mallett. Ca s’est fait simplement. avec de la mousse pour plaquer les veuchs, puis un peu de crépage pour faire le bun (y a pas de chaussette ou de muffin caché dedans). enfin simplement… hahaha. bref, j’adore. Comme une princesse je vous dis!

mille bises

nb : ouais c’est encore tout bleu…