Fille, mère & femme

 

Deux itw de moi sont parues récemment, l’une sur l’enfance, l’autre sur la maternité. l’une et l’autre ne me définissent pas entièrement, mais quand même… ça en dit sûrement pas mal!

Mon amie Lise de Tendance de Mode a une très belle rubrique, Souvenirs d’Enfance. Elle s’interroge comme Marguerite Duras dont la citation ouvre chacune de ses itw “Il reste toujours quelque chose de l’enfance, toujours…”

 

 

j’ai répondu au fil… du clavier (hahahah) sans trop me relire. mais en me relisant, justement sur son blog, justement après cette citation, j’ai eu comme une émotion. Je disais à Fred l’autre jour, alors qu’il me photographiais, “si je ne souris pas, tu vois une tristesse dans mes yeux”. Et là, je crois que dans cette itw, il y a certains moment où je n’ai pas souri. et ça m’a plu de me montrer comme ça. aussi. moi qui ai toujours été une si bonne élève… pour ceux que ça intéresse, c’est !

 

 

et puis, en parallèle, j’ai raconté ma life au magasine de la marque Emoi Emoi. J’y parle de valeurs, de mon héritage. de ce que j’aimerais à mon tour transmettre à mes enfants. c’est drôle, parce que j’ai mis beaucoup de temps à comprendre ces choses. il y a 6 mois encore, je n’aurais pas pu raconter tout ça. pour ceux que ça intéresse, c’est !

 

 

Et puis non, je n’ai pas répondu à une itw en tant que femme, mais Mathilde, elle, s’est posé plein de questions sur le sujet suite au Beauty Portrait réalisé sur elle. sur la notion de contrôle, de joie, de simplicité, d’expression du féminin, en chaussures d’homme ;p pour ceux que ça intéresse, c’est !

j’en profite pour répondre à MarianneHéhé qui se disait perdue sur les notions de féminité et de sexy : “que dois je faire?!” semble t elle s’écrier. et bien Marianne… héhé… en un mot comme en cent : fais ce qu’il te plait! mathilde justement a écrit un très beau texte sur cette notion du sexy (j’encourage la lecture auj!) pour ceux que ça intéresse, c’est ! je dirais que le sexy “classique” à la Versace, à la Cavalli, à la… ma mère (hahahah) c’est plus vraiment à la mode. aujourd’hui, on veut mettre un esprit singulier en avant, un cerveau fait corps : donc des volumes qui n’ont rien à voir avec ledit corps, des assemblages qui ne cherchent pas à le valoriser (ce serait beaucoup trop vulgaire), mais qui cherchent à démontrer un goût, une prise de hauteur, une connaissance et une intégration de multiples codes… que l’on va mixer. que d’esprit! et en même temps, quand tes cheveux sont emmêlés, quand ta chemise est ample, ton manteau bien camel, eh bien, tu vas quand même jouer la femme sexy, dans ta démarche, ta manière infiniment cool et détachée de te mouvoir (sous le regard des autres). seule l’attitude compte finalement. et c’est encore plus sexe si t’es pas habillée sexe mais que tu arrives quand même à être sexe. pffff… c’est compliqué et surtout… héhé : ON S EN TAPE!!! Marianne et toutes les gonzesses qui se posent la question : on n’en à rien à foutre si vous ne paraissez dans aucun blog de street style. sexy-folie ou styly-preppy, plaisez-vous à vous, ça c’est précieux.

Sinon, je regarde ces fleurs, flamboyantes et vieillissantes. et me pose plein de questions… ce sera pour une autre fois!

mille mille bises

Maurice iD by Timai

hello les adorées!

Je suis très très fière de vous présenter ces chaussures frappa-dingues réalisées pour la marque Maurice Manufacture, à l’initiative de L’Exception.com.

Alors, je vous explique, Maurice est basée (j’aime mettre la marque au féminin, c’est pas tous les jours qu’on a un Maurice au féminin) à Cholet. Toutes leurs chaussures sont faites main, si bien que pour certains de leurs modèles (6 d’entre eux), on peut totalement customiser son affaire. Oui, comme les Nike iD! mais tout en cuir, mais tout fait main, mais tout fait en France.

la difficulté, nous l’avions évoqué dans notre classe de Sh

oeleur, c’est que plus il y a de choix, plus on risque d’être… PERDU(E)S. Regis, le boss de l’exception, a donc envoyé un wagon de 8 bloggeuses chez Maurice, pour réaliser leur propre sélection et les proposer ainsi en exclu sur son site. il est pas génial, Régis?!

j’adore les ambiance d’usine. Je trouve ça magique. les assemblages de couleurs sont involontaires, et industriels mais je trouve toujours des associations qui me plaisent.

 

Patronages enchevêtrés comme des pages blanches

 

métal gris des emporte-pièces sur fond rose pâle et rythmes vert bouteille

 

Blanc grisé sur fond vert et petite macédoine d’ocre et minis bleus

 

forêt jaillissante de bleu, vert végétal, rose pâle encore et ocre brun

 

diagonale rouge flamboyant sur verts de gris en aplat et liseret

 

Au début de la journée, j’avoue que l’idée qu’il les vendre ensuite me mettait la pression. je voulais bien faire, pour lui (Régis) et pour elle (Maurice donc).

Nous nous sommes baladées dans les étagères débardantes de rouleaux de cuir. On y découpait les échantillons qui nous plaisaient. J’avais une très belle harmonie de gris et de tons chairs (et beaucoup de modestie aussi)(hahaha) et puis tout d’un coup un jaune a émergé.

Puis un rouge.

 

 

Aie aie aie c’était trop beau. Poussée par Lisa qui me disait “mais non Mai, lâche toi, je te reconnais plus dans ces tons là!” Je me suis résolue à… Ne pas être sage. A faire des chaussures qui me donneraient le sourire à chaque fois que je les mettrais.

 

 

Alors pour sûre, je n’ai pas créé l’accord intemporel du siècle que vous pourrez ressortir en toute occasion pour les 10-20 prochaines années. J’ai choisi le modèle qui comportait le plus de pièces différentes pour y mettre le plus de couleurs possibles, j’ai ajouté des clous sur le rose. Et au final TADA, comme di

rait l’autre. Voici les chaussures de la JOIE!

Cette journée a été hyper énergisante parce que l’équipe nous donnait carte blanche, ils étaient à l’écoute, curieux. il y avait de la gourmandise. Et nous, nous étions bercées par leur passion, tout leur savoir faire. Il y a avait un échange. et c’était assez magique de voir notre chaussure se réaliser au fur et à mesure, tout au long de la journée. C’est tellement technique, vous ne pouvez pas imaginer. Respect!

on a pu aussi réaliser certaines parties de la chaussure, comme positionner les clous, les planter. la preuve!

 

#supercolors #custom To be continued Merci @lexception et @maurice_manufacture pour cette expérience géniale.

Une vidéo publiée par Timai Hua (@supertimai) le


 

J’ai reçu ma paire, en me disant “putain t’as tellement abusé, les pauvres, ils ne vont pas en vendre une! C’est trop barré.” Et puis finalement j’ai décidé de ne pas m’en soucier. Je les adore et puis c’est tout! Et puis, finalement plus je les montre et plus j’ai de compliments… Comme quoi!

Allez allez, si vous voulez une belle paire en cuir, faite main, en France, et qui ressembleraient un peu à de la JOIE, allez sur l’exception et régalez vous! en plus, ces Maurices iD sont des chaussons. j’ajouterais que si vous voulez vraiment le faire (VOUS ETES FOLLE OU QUOI?), vous pouvez aussi aider au développement d’une très belle initiative de l’Exception, la Maison de l’Exception. 1€ investi par le biais de kiss kiss bank bank vous donne 1€ de bon d’achat chez eux. Avec Lisa, on va pouvoir s’acheter nos paires respectives (elle a opté pour un assemblage de 4 argentés… pour faire du golf sur la lune…) tout en aidant Régis à réaliser son pari… hé hé!

 

Baisers doux et… Vive le fun hein!… KISS KISS!!!

Mauritius : colors of my journey

Yeeeeehhhhaaaaa!

Après ce voyage de 4 jours seulement, il se pourrait qu’il ne pleuve plus dans ma tête pour des siècles encore. ce séjour a été d’une douceur que je n’avais jamais connue. quoique je fasse, quoiqu’il m’arrive, quelquesoit les rencontres, quoique je regarde ou entende, tout m’a semblé beau, harmonieux et oui : doux.

aqua verde et gris violacé, argent scintillant et bleu azur, marine et ciel… j’ai découvert des rapports de ton ciel/mer que je n’avais jamais vus auparavant. je regardais sans cesse les arbres au dessus de moi, et les rythmes de verts sur bleu, qu’ils m’offraient à voir. c’était comme une méditation non stop.

je remercie infiniment aux Beachcomber hôtels, qui ont eu la merveilleuse idée de m’inviter, à toutes leurs équipes qui nous ont dorlotées, moi, ainsi que mes partners un crime, Audrey et Kenza. Massage, ballades en bateau, rencontre avec la tortue presque centenaire Big Daddy, paddle au dessus des coraux, cours de cuisine (j’ai des recettes sous le coude)… je dois dire, que c’était comme un rêve.

j’espère vous avoir fait voyager et ramené du soleil quelque soit la météo, et où que vous soyez.

Ici, “là-même” comme ils disent!

je vous embrasse très fort. très belle semaine à vous tous.

Adeyiu – Hollow

Mathilde : l’épanouissement du féminin

Vous connaissez Mathilde, aka Dr. Shooooes, depuis que nous avons réalisé ce fameux cours de Shoeleur chez Prada. j’aime retrouver Mathilde et son intelligence pétillante, dans son regard ouvert (merci le oi-d), sa bouche “rouge coraillisé” et étais assez certaine qu’elle aurait mille choses à partager sur le thème de la beauté (en plus de ses 2 produits qui se battent en duel).

nous avons déjà parlé de ce thème : la féminité (et on avait eu très très chaud!); et même si je m’interroge sur cette idée de construction sociale, peut être en arrivons nous à la même conclusion : ça a vraiment à voir avec le grand Autre, ici l’homme qu’on aime. pour moi, il y a construction sociale, puisque l’on parait ou que même l’on “est” “plus” femme, plus belle, une fois maquillée, que ça nous parait “naturel” et “objectif” tellement c’est intégré alors que l’on trouverait ça extrêmement bizarre porté sur ce grand Autre qu’est l’homme. il n’y a donc vraiment rien de naturel là-dedans, j’en conviens, cette manière de se faire belle, c’est culturel, social. en même temps, je ne m’imagine aucune société où il n’y a aucune manière de montrer, sublimer son féminin, et j’ajouterais, son masculin (pour les hommes), ce qui reviendrait à dire que les signes de la mise en beauté sont bien culturels mais que l’élan essentiel serait universel et donc… naturel. se faire beau, n’est ce pas tout simplement montrer une part de son… Humanité?

qu’en pensez vous? mille bises

Mathilde porte de la vaseline teintée Lip Therapy, une poudre (coupée au montage) de T.Leclerc, le Blush Orgasm de Nars (on a dit au moins 1 par jours!), le mascara respectissime Ultra-Doux de Laroche Posay, le lip Audacious Envy de Nars (oui c’est grâce à elle que je l’ai découvert ;p)